fbpx
Retour à la liste des articles

Que ferais-tu si tu n'avais pas peur ?

A l'occasion du dernier Brand Ambassador meetup à Libonne, nous avons posé la question suivante à quelques ambassadeurs de marque geninc : "Que ferais-tu, si tu n'avais pas peur ?" Cette question, qui est posée chez Facebook lors de tous les entretiens d'embauche a le pouvoir de dérouter n'importe quelle personne ! Mais ces ambassadeurs de marque se sont prêtés au jeu et nous ont confié leurs peurs avec la simplicité qui les caractérise.

Nous éprouvons tous de la peur, sous de nombreuses formes. Pour certains, la peur est un mur qui nous paralyse, et nous empêche d’avancer. Pour d’autres, elle est un moteur, qui nous pousse à nous dépasser et à tenter de nouvelles expériences.
Dans tous les cas, il est rare que nous nous attardions à réfléchir sur ce que nous ferions si cette peur venait à disparaître.

Sans peur, pas d’envie ?

Jorick, Balder, Mehdi, Jules et Timy, n’ont pas eu peur de se prêter au jeu et de répondre à cette question. Chacun à sa manière, ils nous décrivent ce qu’est pour eux la peur, et ce qu’ils feraient-ou non si leur peur n’exsitait pas.

Jorick, ambassadeur de marque geninc à Lille, nous confie que sa peur dicte chacune de ses actions :

Si on n’a pas peur de faire quelque chose, est-ce qu’on va avoir envie de le faire ? Envie de se dépasser ? La valeur de faire quelque chose, c’est d’avoir peur de le faire, et de surmonter cette peur.

Balder, qui travaille avec geninc depuis neuf mois à Anvers, nous parle de sa peur en avion, qu’il affronte régulièrement depuis qu’il est devenu ambassadeur de marque et qu’il voyage à travers l’Europe pour participer à des meetup et rencontrer d’autres BA. Il nous explique ensuite qu’il serait plus spontané et plus ouvert, s’il n’avait pas peur :

Je dirais plus la vérité, dans la vie. Je pense que je commencerais à parler plus, et à moins réfléchir.

Pour Timy, la peur n’est qu’un mur à traverser, pour accéder à toutes les opportunités que la vie peut offrir. Cet ambassadeur de marque de 23 ans, qui travaille avec geninc depuis seulement six mois nous avoue ne pas avoir de réelle zone de confort, et n’avoir peur de rien -ou presque ! Pour prouver son argument, il nous fait part de sa rencontre avec une tarentule, lors d’un voyage au Mexique, qui l’a guéri de sa phobie des araignées.

Il a mis l’araignée sur mon visage, et j’étais terrifié, dégouté. Et puis je me suis dit que c’était pas si terrible. La peur n’est qu’un mur. Tu le traverses et toutes les possibilités sont là. Absolument toutes !

Regardez la vidéo pour connaitre leurs réponses

×

La ville où vous souhaitez évoluer

  • Anvers

  • Bordeaux

  • Gand

  • Liege

  • Lille

  • Lyon

  • Marseille

  • Montreuil

  • Rotterdam

Vos coordonnées

Supprimer
Merci, nous allons traiter votre demande dans les plus brefs délais
Une erreur est survenue, veuillez ré-essayer svp

Merci pour votre candidature

Nous allons vous contacter au plus vite pour faire le point sur votre recherche d'opportunités.