Retour à la liste des articles

Évolution professionnelle : où trouver des perspectives d’évolution

Malgré les avantages qu’il y a à faire évoluer leurs collaborateurs professionnellement en interne, peu d’entreprises sont enclines à être dans cette perspective d’évolution. Geninc offre non seulement des perspectives d’évolutions aux vendeurs indépendants qui souhaitent évoluer mais les accompagne aussi tout au long de leur parcours à travers de nombreux dispositifs gratuits et accessibles à tous.

De faibles chances d’évoluer professionnellement au sein de la même entreprise

Après au moins 2 ans d’ancienneté dans une entreprise, un collaborateur souhaite voir son statut, ses responsabilités ainsi que sa rémunération évoluer.

D’ailleurs, l’une des principales raisons de départ des employés est l’absence de perspective d’évolution dans une entreprise.

“J’ai travaillé dans beaucoup de domaines, mais à chaque fois quelque chose n’allait pas : le salaire, le manager, l’évolution trop lente… Chaque fois je perdais mon temps, donc je partais.”

Graham Kelly, Franchisé de Bordeaux

Selon une étude de l’Insee, les mobilités internes, évolutions de carrière au sein d’une même entreprise, ne représentent que 27 % des changements de poste. Quant aux mobilités externes, changements de poste vers de nouvelles entreprises, elles représentent 33% des changements de postes. Enfin, les mobilités dont l’issue est le chômage ou l’inactivité représentent 40% des mobilités.  Il est donc encore peu fréquent d’évoluer au sein d’une même entreprise.

Toujours selon une étude de l’Insee, quatre mobilités internes sur dix impliquent une promotion et 56 % des changements de poste en interne s’accompagnent d’une augmentation de salaire. De plus, l’évolution professionnelle a plus de chance de s’accompagner d’une hausse de la rémunération lorsqu’elle se fait à l’interne plutôt qu’à l’externe, là où l’employeur n’interviendra pas forcément. Il est donc plus avantageux pour un collaborateur d’évoluer au sein de la même entreprise plutôt qu’ailleurs.

2/ De nombreux facteurs de freins de progression professionnelle

Selon l’étude The Workforce View in Europe 2018, en Europe et peu importe l’âge, le principal frein à l’évolution professionnelle est l’âge pour 20% des personnes interrogées.

D’ailleurs, les opportunités de carrière interne à l’entreprise se présentent rarement à un collaborateur avant qu’il atteigne 45 ans.

La moitié des actifs de moins de 25 ans quittent leur emploi au cours de leurs 4 premières années d’ancienneté. Les 30-34 ans sont aussi 50% à quitter leur emploi mais après une durée de 15 ans dans l’entreprise.

La deuxième raison qui pousse les collaborateurs d’une entreprise à la quitter est le manque d’opportunité professionnelle qu’offre cette entreprise. 9% des personnes interrogées citent l’absence d’opportunité comme obstacle face à leur évolution professionnelle.

Il faut savoir également que la présence d’opportunités d’évolution dépend de la taille de l’entreprise. Malheureusement la plupart des petites entreprises n’offrent pas de perspectives d’évolution à leurs employés, ce qui n’est pas le cas dans les grands groupes.

Enfin, 7% des personnes interrogées pensent que le favoritisme est le principal frein à leur progression au sein de leur entreprise.

Des formations qui favorisent l’évolution de carrière

Heureusement certaines entreprises ont su voir l’importance et l’avantage qu’il y a à garder un collaborateur en lui offrant une promotion qui s’accompagne parfois d’une hausse de rémunération. De plus, en ne laissant pas la place à des perspectives d’évolution, les entreprises prennent le risque de perdre des talents. Et parmi ces talents, ⅓ font partie de la génération Y qui considérée comme étant exigeante puisqu’elle n’hésite pas à négocier sur la rémunération, les conditions de travail et l’évolution professionnelle.

D’ailleurs, les jeunes abordent les perspectives d’évolution professionnelle dès le premier entretien. C’est pourquoi il est d’autant plus important pour les entreprises de ne pas négliger les évolutions en interne et de les privilégier à de nouveaux recrutements.

Pour ce faire, les entreprises misent sur les formations qui permettront à leurs collaborateurs d’acquérir de nouvelles compétences indispensables à leurs éventuelles nouvelles missions.

“La fidélisation de nos collaborateurs et l’accompagnement vers de nouvelles responsabilités constituent un enjeu important ”

Patrick Lassalle, Responsable des Ressources Humaines

Afin de parvenir à une montée en compétences, il est possible de se tourner vers le CEP (Conseil en Évolution professionnelle). Il s’agit d’un dispositif gratuit et externe aux entreprises qui permet d’accompagner toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle, son évolution professionnelle et ses compétences. Le CEP fournit une information individualisée sur les formations et dispositifs accessibles à chacun notamment dans le but de définir une stratégie d’évolution en fonction de ses désirs.

Geninc propose des opportunités de carrière

Chez Geninc, les vendeurs indépendants ont l’opportunité d’évoluer peu importe leur âge ou leur ancienneté. Leur évolution est définie par leur ambition, les responsabilités qu’ils décident de prendre, et leurs résultats.

En progressant, les vendeurs indépendants gagnent en responsabilités et voient également leurs revenus potentiels augmenter.

De plus pour évoluer, les vendeurs indépendants ne sont pas livrés à eux-mêmes. Ils bénéficient de formations qui les aident à monter en compétences tout au long de leur parcours. Ces formations sont assurées par des coachs qui les aident à suivre leur avancement et à s’améliorer au quotidien dans de nombreux domaines.

Ces vendeurs indépendants qui bénéficient de formations ont eux-mêmes l’occasion s’ils le souhaitent de former à leur tour d’autres vendeurs indépendants. Les formations sont diverses et variées : il y en a autour du développement personnel, de vente ou encore autour de la gestion d’équipe.

A terme, les vendeurs indépendants peuvent évoluer pour devenir entrepreneurs s’ils le souhaitent. Ils deviendront alors  franchisés et seront toujours accompagnés même après avoir créé leur entreprise. Dans le but de faire de leur franchise une entreprise prospère, les franchisés continueront en effet à bénéficier de formations et de conseils, notamment sur  la gestion financière, la gestion des ressources humaines ou encore sur le management stratégique.

Alors, prêts à tenter l’expérience ? N’hésitez pas à contacter le coworking hub le plus proche de chez vous ou envoyez-nous un email à hello@geninc.eu.