fbpx

Durant le dernier Brand Ambassador Meetup à Lisbonne, nous avons fait la connaissance de Balder. Cet ambassadeur de marque d'Anvers en Belgique nous raconte pourquoi il a quitté son emploi pour travailler avec geninc. Regardez la vidéo ci dessous pour découvrir son histoire !

Avant de commencer à travailler avec geninc, Balder travaillait comme auxiliaire de puériculture dans une crèche. Il s’occupait de bébés et de jeunes enfants pendant que leurs parents étaient au travail. Le temps passant, même s’il adore travailler auprès des enfants, il se rend compte que son poste n’offre pas beaucoup d’opportunités d’évolution.

J’ai commencé à m’occuper d’enfants à l’âge de 15 ans. Mais il n’y a pas vraiment de progression dans la puériculture, et je ne voulais pas faire ça toute ma vie

Balder est donc à la recherche d’une autre opportunité, et refuse les CDI qui lui sont proposés pour se pousser à se lancer dans une autre carrière. Avec cet état d’esprit, lorsqu’il est contacté pour devenir Ambassadeur de marque avec geninc il a immédiatement envie d’essayer.

Même sans expérience dans la vente, Balder s’amuse immédiatement sur le terrain, et montre très vite de bons résultats grâce à son attitude positive, et quelques conseils de son coach. Il est très vite séduit par le fait d’être aux commandes de sa propre carrière: les ambassadeurs de marque étant indépendants, ils travaillent pour eux, et sont moins contraints que des salariés.

Lire aussi : Pourquoi les Ambassadeurs de marque adorent être indépendants

Je me suis dit: ca ne peut pas te faire de mal d’essayer. Tu sais ce vers quoi tu peux retourner. Si tu ne veux pas y retourner, ta seule option est d’essayer quelque chose de nouveau. Et c’est la meilleure chose qui me soit arrivée.

En travaillant avec geninc, Balder remarque que tous les Ambassadeurs de marque ont l’opportunité d’apprendre de nouvelles compétences. Ils peuvent coacher d’autres BA, et aussi se développer avec le but de devenir entrepreneurs.  En seulement neuf mois, Balder est devenu coach et progresse rapidement vers son objectif : devenir franchisé geninc.

Dans la puériculture, je savais que j’étais bloqué. Avec geninc, je peux voir les autres progresser, c’est comme ça que j’ai compris qu’il n’y avait pas de plafond de verre. Bien sur tout le monde veut être franchisé, mais ça ne s’arrête pas là !

Regardez la vidéo pour découvrir comment la vie de Balder a changé lorsqu’il est devenu ambassadeur de marque.

×

La ville où vous souhaitez évoluer

  • Anvers

  • Bordeaux

  • Gand

  • Liege

  • Lille

  • Lyon

  • Marseille

  • Paris

  • Rotterdam

Vos coordonnées

Supprimer
Merci, nous allons traiter votre demande dans les plus brefs délais
Une erreur est survenue, veuillez ré-essayer svp

Merci pour votre candidature

Nous allons vous contacter au plus vite pour faire le point sur votre recherche d'opportunités.